• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • sonnerie
  • Visiteurs depuis le 01/01 / 2013

Limiter l’extension

 Changement de blog , merci de cliquer sur ce lien

Mes bambous-bis

.

10 Réponses à “Limiter l’extension”

  1. brigitte dit :

    MERCI ! Je tente d’en éradiquer un, mais ils ont envoyé des rhizomes dans toutes les directions et je vais mettre en application les deux méthodes, voir laquelle fonctionne mieux pour moi.

  2. Hugo dit :

    Bonjour. J’ai effectivement coupé les turions qui poussaient. Mais il ressortent au meme endroit et plus loin encore. Je m’inquiete maintenant car ils atteignent la terrasse et la maison.
    Merci.

    Bambousdéric
    Bonjour,
    Cette méthode demande beaucoup de place car les rhizomes pousses dans le sol sur plusieurs mètres et chaque années de nouveaux tente leurs chances. C’est pour cela qu’au printemps vous aurez en permanence de nouveau turions.
    Si votre bosquet de bambou se trouve trop près de votre terrasse, cette méthode n’est pas la bonne, il faudra prévoir une autre solution comme une tranchée ou la pose de BAR.

  3. Alves dit :

    Bonjour, je plante actuellement trois pieds de bambous vivax de 3m au milieu de mon jardin, soit à environ une dizaine de mètres de la terrasse et 7 m d’ autres arbres (eucalyptus, magnolia), dois je mettre une barriere anti rihzomes ?
    Merci pour vos precieux conseils
    Cdt,

  4. Alves dit :

    J’ai quelques question complementaires, dans le cas d une tranché, 25,30cm c’est suffisant ? Si oui pourquoi creuser un trou de 50cm pour ameublir le fond du trou lors de la plantation? si un rihzome franchi la tranché, si je coupe celui ci va t’il mourrir ou je suis obligé de l’extraire entierement du sol (donc degat pour ma pelouse)? Encore merci pour vos conseils

    Bambousdéric
    Il ne faut pas confondre racines et rhizomes. Les racines partent en profondeur pour puiser l’eau entrent autre, alors que les rhizomes eux partent à l’horizontal à quelques cm de profondeur tant qu’il ni a pas d’obstacles. Après, en fonction de l’obstacle soit ils montent et sort de terre soit ils plongent.
    Le but de la tranché est de limité l’extension du bambou, en le coupant vous arrêtez sa progression mais celui ci ne meurt pas.

  5. Pascal dit :

    Bonjour
    suis français expatrié au Congo. J’ai entre ma piscine et l’entrée de ma maison fait une sorte de jardinière. Deux murets espacés de 80 cm, espace fermé aux embouts egalement. Le tout en briques et béton. Profondeur de 80 cm environ. J’aimerai y placer une haie de bambous, pour délimiter l’entrée de la maison et la piscine, mais également pour faire une zone d’ombre sur la plage de la piscine, car à défaut on ne peut pas trop rester sur la plage. Il peut faire très chaud au Congo. Ma question : mon muret constitue t-il par nature une barrière anti rhizomes ? Ou faut il que j’en prévois une ? Pour quels bambous opter ? Merci

  6. LaBarbouille dit :

    Bonjour,
    Attention danger ! Il est bien plus simple de planter des bambous que d’en venir à bout.
    Couper les turions ne sert à rien ! C’est une ânerie que j’ai testée (les conseilleurs n’étant en général pas les payeurs) et… c’est un poulpe monstrueux très robuste qui se développe dans le sol, créant un maillage dense et inextricable. Les rhizomes partent dans tous les sens, pouvant s’ enfoncer dans le sol si besoin et contourner un obstacle, c’est un piège ! J’en fais actuellement les frais avec un muret que je vais devoir casser sur une partie pour éviter qu’un rhizome ne parte dans les racines d’un arbre voisin, m’empêchant par là même de le contrôler, un rhizome oublié (pas vu car bien enterré mais arraché illico) était en plein travail pour passer sous une couche de goudron et se rendre de l’ autre côté de la ruelle ! Résultat de tout ça ?… depuis plusieurs semaines je me bagarre pour tout arracher afin d’éviter une catastrophe annoncée, le terrain est en vrac, on dirait un champ de mines. J’ai déjà cassé une grosse bêche et c’est avec une scie égoïne et une pioche de terrassier que je progresse. C’est exténuant et il ne faut pas en oublier une miette sinon c’est reparti, c’ est au moins deux ans de haute surveillance. La règle à absolument respecter est d’installer une barrière anti-rhizomes, mais même là il y a toujours un risque, ce n’est pas sans danger et lorsque je vois la vivacité de cette plante et sa facilité à progresser partout je doute de la fiabilité du produit et de la technique. Pensez à vos voisins qui n’ont pas à accepter ça ou à le subir, tout le monde n’aime pas les bambous et n’éprouvent pas une joie indicible à vois son terrain, ses infrastructures, défoncés par cette graminée géante.
    Mes ennuis ont commencé avec un petit morceau de bambou insignifiant ramassé au bord d’un jardin d’où il avait été arraché, les deux premières années, j’ ai eu deux petites pousses ridicules, il semblait végéter…et cinq ans après, malgré une surveillance régulière c’est une situation qui veut dégénérer, alors arrachage complet d’autant que la maison est en vente et que je ne souhaite à personne de récupérer ce problème.

  7. zordan dit :

    bonjour,je suis en train de limiter la propagation de mes bambous (malgre une BAR,ceux ci sont passes au dessus),j’ai arraché les rizomes et racines associés,mais il reste encore quelques racines(pas rizomes).Croyez vous que quelques petites radicelles ,racines vont faire repartir la plantes?merci de vos conseils.

    Bambousdéric
    Bonjour,
    Seul les rhizomes donnent des pousses de bambous, pas de risque si il reste des racines.
    Cdlt

  8. julieenuruguay dit :

    Bonjour/Bonsoir,

    HELP!!!

    Je suis architecte paysagiste « française » et je vis en Uruguay depuis 3 mois, il y a quelques jours j’ai fait valider un projet par un grand (et important) client, un jardin avec une haie d’environ 50 ml de bambous. Et aujourd’hui lorsque j’ai voulu acheter de la barrière anti rhizomes, les pépiniéristes, les jardineries, etc… m’ont dit que ça n’existait pas!
    Quelle solution puis-je adapter (sachant que ce sont des bambous prolifères)? D’autant que j’ai promis à mon client qu’il ne serait pas envahi par les rhizomes/les bambous au delà des limites définies! Rholala, je suis très embêtée!
    Je vous remercie d’avance pour votre aide.
    Cordialement,

    Julie

    Bambousdéric
    Bonjour Julie,
    Pourquoi pas de la tôle galvanisé ou autres choses imputrescible ? Quoiqu’il en soit il faut si c’est de la tôle que les jointures soient bien faite, soit en les soudants soit en les boulonnant. Pour le reste, même principe, légère pente et laisser dépasser légèrement de la surface de la terre.
    Et pourquoi pas non plus faire la tranché de 15 CM sur 60-70 cm de profondeur et couler de béton armé ? après il reste juste à planter les bambous au milieu.

  9. PEG dit :

    Les barrieres anti-rhizomes existent bel et bien. On en a trouvé il y a quelques années, ni en jardinerie ni chez les pépiniéristes, mais tout simplement en contactant directement la Bambouseraie d’Anduze (via leur site web)…

  10. Linus dit :

    Confronté au même pb que julie
    pb que j’avais vu venir il y a 30 ans quand ma belle-mère avait planté un petit bambou près de chez moi lequel s’est depuis développé sur 40 m2 et a dernièrement décidé d’envahir le potager voisin ( le mien )
    J’ai donc tranché pour un ceinturage par une tranchée de 30 ml sur 80 à 90cm de profondeur
    A l’intérieur de laquelle j’ai maçonné un talon de parpaings de 10cm posés à l’envers puis coulé une banche de 10 cm de béton dosé à 250Kg/m3 armé avec 2 nappes de treillis anti-fissuration
    Remblais avec les cailloux côté intérieur et avec la terre tamisée à l’extérieur
    Désormais tout ce qui sera en dehors sera arraché à la pelleteuse hydraulique et détruit par le feu
    rdv dans 30 ans

Laisser un commentaire

 

BAR / PIZZAS (sur place et ... |
007nico |
milleetunecreations |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Océanix...
| Mon amour de bouledogue
| ponylove